FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : AG ADEARM : le jeudi 22 mai - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %
  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    04/04 Guérande 11/04 Nantes 09/05 Châteaubriant

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > C’est Noël… des subventions mais pas pour tout le monde !

C’est Noël… des subventions mais pas pour tout le monde !

jeudi 28 janvier 2016, par animation53

En cette fin d’année, l’heure est au bilan. La Conf’ a choisi un chiffre. 33,7 millions. C’est la somme des subventions accordées dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptabilité des Exploitations (PCAE) pour l’ensemble de la région Pays de la Loire en 2015.

Lors de l’élaboration de ce PCAE, la Confédération Paysanne avait plaidé pour des plafonds plus bas, afin de permettre à un maximum de paysan-ne-s de prétendre à ces subventions. Elle n’a pas été écoutée. Sur la région Pays de la Loire, la moyenne des subventions par projet était de 44.000€ pour l’année 2015 alors que la moyenne des subventions accordées dans le cadre du PMBE (Plan de Modernisation des Bâtiments d’Elevage) était de 16.000€. Conséquence inéluctable, dans le cadre du PCAE 2015, ce sont une cinquantaine de dossiers qui n’ont pas été servis, faute d’argent.

Pour la Conf’, c’est le résultat d’un système qui donne toujours à ceux qui ont le plus, laissant les plus petits sur le carreau. En mettant des plafonds de demandes de subventions si hauts (jusqu’à 30.000€ par actif alors que la Conf’ proposait 20.000€ afin que tout le monde soit servi…), on encourage les agriculteurs à se lancer dans des projets faramineux. Sans parler du fait que ces subventions sont censées avoir pour objectif des changements de pratiques (les projets financés sont supposés améliorer « de façon durable la situation de l’exploitation, tant sur le plan économique qu’environnemental » selon la notice) mais en pratique…eh bien, rien.

Ce système ne fait que renforcer un type d’agriculture, prédatrice de l’agriculture paysanne et des fermes à taille humaine.

La Confédération Paysanne de la Mayenne plaide pour la mise en place d’un système de mesure de l’efficience des aides publiques. Il s’agit de vérifier si les subventions accordées servent bien l’objectif qui leur a été donné. C’est cette idée que la Conf’ a présentée au député Guillaume Garot lors d’une des rencontres qu’elle organise régulièrement avec les élus de tout bord, le 17 décembre dernier sur une ferme à Bierné. Lui, ainsi que Jean-Pierre Le Scornet (conseiller régional) et Marie-Noëlle Tribondeau (maire de Bierné), qui participaient également à la rencontre, sont d’accord sur le principe. Ne reste plus qu’à attaquer le concret !

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire