FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    12/09 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > Déjeuner de travail avec le ministre. Tous les syndicats étaient (...)

Déjeuner de travail avec le ministre. Tous les syndicats étaient représentés…

jeudi 28 janvier 2016, par animation53

Lundi 25 janvier, la Confédération Paysanne de la Mayenne était conviée à un déjeuner de travail avec le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll. Un seul représentant par syndicat. Enfin, la FDSEA/JA doit être plus qu’un syndicat puisqu’elle avait sept représentants…

Lors de ce déjeuner chronométré, il a bien sûr été question de la crise et des moyens mis en place pour y faire face. En dehors du plan d’urgence, débordé par les demandes et par la situation des exploitations, le ministre a évoqué l’importance de mettre en place des outils de régulation. C’est dans ce sens qu’il a annoncé vouloir proposer, au prochain conseil des ministres de l’agriculture européens, la possibilité pour un état-membre de saisir l’Union Européenne lorsqu’un autre état-membre augmente sa production de façon trop importante.

Il a également abordé la question de la transparence sur la valorisation, principalement au niveau des intermédiaires. Un décret serait en prévision pour que les industriels transmettent aux Organisations de Producteurs la valorisation mensuelle du lait collecté. Mais, imaginons un instant qu’elles ne le fassent pas…alors quoi ? Pas de réponse sur ce point. Pourtant, la transparence sur la valeur ajoutée est effectivement indispensable.

Enfin, le ministre a souligné que, selon lui, les aides à la production devraient rester à la production. Et non profiter au para-agricole (vendeurs de, au choix, tracteurs, robots de traite, engrais, semence, etc.) comme c’est le cas aujourd’hui. C’est la même logique que la Conf’ finalement. Avoir plus de transparence sur l’utilisation faite par les aides publiques et sur leur efficacité…ou pas.

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire