FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir Les cafés installation à venir

    27/11/17 : La Roche sur Yon (85) 5/12/17 : Frossay (44)

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Non à la ferme-usine de Poiroux ! Remise des pétitions au Préfet le 26 (...)

Non à la ferme-usine de Poiroux ! Remise des pétitions au Préfet le 26 juin

lundi 29 juin 2015, par Confédération Paysanne de Vendée

25-06-2015. Alors que le Ministre de l’Agriculture est au chevet de la filière porcine, en encadrant les promotions et en renforçant les aides de crise, les éleveurs ne voient toujours pas comment sortir de l’impasse dans laquelle ils sont et comment vivre enfin de leur métier.

La mondialisation, la concentration des productions, l’agrandissement sans fin des exploitations, la dépendance de plus en plus lourde et violente aux industries agroalimentaires, aux banques et à la grande distribution ne cessent de mettre les éleveurs en péril et de faire chuter leur nombre. Des solutions sont possibles, pour remettre en cause ce modèle de production, comme la relocalisation de la production, la reconstruction d’une défense collective, le refus des accords de libre-échange, notamment le TAFTA qui aura des effets catastrophiques pour les éleveurs.

Afin de dénoncer le projet de ferme-usine de la maternité porcine de Poiroux qui participe à la généralisation de cette agriculture industrielle, la Confédération Paysanne appelle à se rassembler le 26 juin à 17h devant la Préfecture de la Roche-sur-Yon.

Contacts : Hubert Piveteau, porte-parole départemental : 06 82 91 69 24 Michel Jolly, porte-parole départemental : 06 72 72 69 97

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire